NIN A ZU ®

DEFINITION ET ORIGINE :

NIN A ZU trouve son origine dans la langue sumérienne :

NIN la mère universelle

A les eaux primordiales (la force intelligente et créatrice qui engendre, le chi ou prana)

ZU la connaissance de l’être (et non le savoir intellectuel)
NIN.A.ZU. était le dieu de la médecine de l’âme chez les sumériens

Elle se rapproche de la méditation en pleine conscience, mais y intègre le toucher, et se nourrit de diverses pratiques énergétiques et respiratoires, dans la pleine dimension de l’accompagnement psycho-corporel et somato-émotionnel. 

L’esprit NIN A ZU se veut à la fois éthique, thérapeutique et sans frontière culturelle, il est au service de l’universalité des médecines holistiques, ancrées dans la dimension des sagesses de tout âge et lieu, et émanant de notre cheminement d’évolution le plus intime, considérant que tous les individus se sont développés sur le mode de l’intelligence parfaite de mère-nature (ou à l’image du divin selon ses croyances !), peu importe leurs cultures et origines.

Cela signifie concrètement que l’anatomie énergétique et subtile de l’être humain sont les mêmes partout.

La seule manière de découvrir l’anatomie subtile, outre l’étude de la médecine chinoise ou ayurvédique (qui sont semblable mais se contredisent en partie), est de l’expérimenter, à son niveau, par le développement du travail sur soi, de la sensitivité, la méditation, l’éveil du ressenti, etc.

L’approche NIN A ZU s’intéresse à accompagner notre cheminement vers le mieux « ÊTRE », par la connaissance et la digestion de ce qui a été touché intimement en notre être sensible. Elle s’intéresse à la dimension initiatique de notre vie, par l’écoute non jugeante, le toucher et la respiration.